Boomerang - Présentation

 

Présentation

 

On m'a offert premier boomerang alors que j'avais 12 ans. Il s'agit d'un Spin Racer, de la gamme LMI&Fox. Les débuts furent difficiles mais comme ce boomerang est tolérant au lancé, j'ai vite appris à la maitriser. Au fil des années, j'ai acheté d'autres boomerang de la gamme, avec des périodes où je ne lançais pas du tout et d'autres où je lançais de temps en temps, mais toujours seul. Un beau jour, en surfant sur internet, je tombe sur le site Boomerang Passion, qui explique comment fabriquer ses propres boomerangs et donne de nombreux plans.

Nous sommes en 2005, je suis en vacances et je décide de mettre à fabriquer. J'ai acheté un scie à fil, 2 limes et une plaque de contre-plaqué. Ca y est me voilà mordu de boomerang !

Je farbique de nombreux boomerangs, une bonne cinquantaine, mais le contre plaqué de base casse facilement. Malgré tout, je suis satisfait de quelques unes de mes créations ainsi, quand Michel Appriou, actuel président de FBF, me contacte (j'étais inscrit sur la liste des lanceurs isolés) pour particper au 1er tournoi de Bordeaux, j'accepte et me dis que ce sera un bon moyen de tester mes boomerangs en compétition.

Arrivé sur le tournoi, je n'ai presque pas testé mes boomerangs. Pourquoi ? Parce que j'ai découvert que les lanceurs de boomerangs sont des gens très généreux et qu'ils n'ont pas hésité à me prêter leur matériel, beaucoup plus performant que le mien, pour faire les épreuves. Je découvre alors que le boomerang n'est pas un objet figé, qu'une fois fabriqué, il se règle et se tune (l'ajout d'élastiques par exemple).

Boomer'OcCette première expérience de tournoi est très enrichissante et je décide de chercher un club à proximité de chez moi (Toulouse). Je rentre donc en contact avec Patrick Prady, président du club Boomer'Oc. Il me fabrique spécialement pour moi, quelques boomerangs en bakélite pour avoir du bon matériel pour le tournoi de Fleurance. Le matériel est très bon, et les scores au tournoi aussi (enfin, pour un débutant bien sûr ! ).

Ca y est, me voilà totalement intégré au monde du boomerang. Je continue à fabriquer de temps en temps, j'achète aussi des boomerangs, je participe à des tournois, mais surtout je me régale à lancer !

 

Voilà, c'était ma petite histoire, je vous laisse maintenant jeter un oeil à mes vidéos, mes plans et aussi une petite étude sur l'incroyable diversité des formes de boomerangs

 



Page lue 3465 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^